11/07/2007

Attaque personnelle ?

Franchement, y'a vraiment des gens que je ne comprends pas... Ca me dépasse vraiment...Pauvre fille ? Je serais d'après un certain JérémiE (ou une certaine... sic) une pauvre fille... Pourquoi ? Parce que j'aime mon métier ?Est-ce si rare que ça ...? Et est-ce si courant de se faire attaquer comme ça par quelqu'un qui passe sur un blog et a envie de se défouler ?Parce que si c'est le cas, c'est pas super hein...Mais bon... des frustrés y'en a partout...

17:30 Écrit par Dame Mimi dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

pfffffffffffff!!!!! laissse tomber!!!! j'ai connu ça aussi et malheureusement pas que moi je me demande parfois (si on ne fait pas de jaloux )!!! encore heureux si tu as un nom moi j'ai eu que les insultes alors ... tu as raison tu fais un métier superbe ..bisous ln

Écrit par : charly noé et plume | 11/07/2007

Je crois que la pluie rend les gens maussades !
C'est vrai que certains enseignants dépriment mais il ne faut pas faire de généralités.

Écrit par : Nadette | 11/07/2007

Tracasse pô! Y'a pas de quoi fouetter un chat! Continue ton truc. Tu as le droit de dire ce que tu penses. C'est ton blog. On ne fait jamais l'unanimité et c'est tant mieux paske y'a des personnes que moi, perso, j'aime mieux qu'elles m'aiment pas...

Écrit par : La P'tite Mimi | 11/07/2007

J'insiste sur le pauvre fille... Sache, ma grande que je suis passionné par mon métier, il n'est pas rare que je fasse entre 85 et 90 heures sur une semaine de travail... et ce pour trouver un logement à des personnes se retrouvant à la rue, sans un sous, avec la plupart du temps un problème de névrose... voire pire, mais bon passons les détails, je n'écris pas pour parler de moi.
Vous faites clairement un métier magnifique et d'après tes écrits, je suis persuadé que tu donnes le meilleur de toi-même dans ton métier.
Mais sans connaître Anne, tu donnes l'impression de vouloir enfoncer une personne qui se sent mal en la dénigrant et en lui donnant l'impression de ne pas être assez forte pour supporter un métier qui lorsque tu t'y investi réellement te pompe une énergie de dingue.
Tu devrais vraiment plutot essayer de la contacter personnellement si tu n'arrives pas à comprendre son mal-être. Et te poser des question vis-à-vis de ton avenir. Tu pourrais peut-être aussi essayer de lui redonner une motivation en essaynt de lui rappeler les aspects positifs de votre métier. Car je te rappelle qu'un des objectifs principaux de votre métier et d'arriver à motiver les enfants, or ici par tes commentaires, tu nous fais une magnifique démonstration de l'opposé: descendre une de tes collègues. Ne t'es-tu jamais posé la question qu'elle peux très bien avoir un autre vécu que le tien? Travailler dans un environnement moins favorable que le tien? Avoir des responsabilités plus nombresuses et difficiles que les tiennes dans la vie privée? Tu me diras peut-être que ça elle l'a choisi vu la mentalité que tes commentaires reflètent, mais la vie n'est pas faite que de choix. Son métier on a parfois la chance de le choisir. Je pense que c'était réellement le choix de Anne, mais je ne pense pas qu'elle aie pu choisir les écoles dans lesquelles elle a exercé, ni leurs publics accueillis. Qu'à cela ont du se mêler dès contraintes hors de sa profession qui ne l'ont pas aidées et qu'elles n'a probablement choisies... Tu me répondras peut-être, vu ce que tu laisses transparaître de ton ouvertures d'esprit, que c'est tout de même de sa faute.
Je voudrais également ajouter que je suis déçu qu'une institutrice, une personne qui crée les fondations intellectuelles et influence les choix et les comportements des générations futures donne une réponse aussi agressive et narcissique. Ne devrait-elle pas plutôt agir telle une médiatrice. Et essayer de rassembler plus de faits avant d'enfoncer une personne étant en conflit avec ses points de repères principaux?
Est-ce de la sorte que tu agis avec tes élèves?
Je caricature pour être sûr que tu comprennes, mais lorsqu'un élève ne comprend pas une de tes explications, le traites-tu d'abruti? (Bien que je suppose que vu ton assurance, tes élèves comprennent toujours la totalité de tes enseignements à leur égard)
Car les commentaires que tu laisses sur ce blog sont totalement comparables à ce genre d'attitude.

Pour finir je voudrais simplement te dire que ce n'est certainement pas le genre d'attitudes que tu affiches qui aideront les personnes dans le besoin.
Attention, je ne dis pas que tout est noir dans la vie, et heureusement. Je ne pense pas d'ailleurs non plus que Anne pense cela, sinon elle n'aurait pas créé de blog, elle se serait pendue, et cela aurait été plus approprié. Si j'ai bien compris sa démarche elle ne cherche pas à provoquer des gentilles filles modèles telles que toi mais à aider des personnes s'étant retrouvées dans le même cas que elle. Et crois-moi elle sont plus nombreuses que tu ne peux l'imaginer.
Si on te lis avec attention, tu donnes l'impression de vouloir condamner toute les personnes ayant des problèmes psychiatriques et/ou psychologique... (tout le monde peut sombrer dans la maladie mentale : cf commentaire précédent)
Mais finalement, tu as peut-être raison, mettons-les dans des chambres à gaz, et on aura la paix... fini de devoir supporter les plaintes des gens qui ont des problèmes. Le seul problème si on fait cela... il faudra que je me trouve un autre boulot.
Seulement rappelle-toi, la dernière fois qu’on a essayé d’éliminer les personnes n’étant pas assez bien pour créer une société modèle dans le futur, on a aussi brûlé les livres… donc fini le boulot pour toi aussi !
Je te conseillerais de postuler dans une école à discrimination positive, et on reparle dans quelques temps.
Je suis peut-être un peu radical mais, j’essaye simplement de placer mes écrits à un niveau qui s’approche de tes capacités de compréhension.

Bon week-end.

Jer

PS: à l'avenir si tu veux parler de toi et seulement de toi, fais le sur ton blog, évite de souiller et de te ridiculiser par ces tirades ne parlant que de ta fabuleuse expérience. Ce blog a pour but l'échange d'idée et le soutien mutuel, et non pas "qui est le plus heureux au monde, aime les p'tits chats et vous emmerde tous" que tu balances. Tu es heureuse tant mieux. Essaye d'aider les autres. A moins que les descendre te donne l'impression d'être encore plus heureuse? Désolé pour les autres lecteurs de cette écriture crue. C'est pour qu'elle comprenne. D'ailleurs si tu veux me répondre je t'invite à le faire sur mon mail histoire d'éviter de salir des gens qui tentent de trouver en commun des solutions à leurs problèmes et pouvant se comprendre entre-eux.

Mais je dois tout de même te remercier, si il y avait moins de gens comme toi, et plus comme ceux qui comme sur ce blog s'entraident, je serais au chômage.

Écrit par : Jer | 12/07/2007

Harcèlement... Serait-ce du harcèlement ? Franchement, ça ne peut être que ça ... Quelques brèves réponses avant de conclure ... D'abord, je ne suis pas institutrice...ce qui prouve déjà que tu n'as pas lu mon blog dans son entièreté... ensuite, je suis dans une école à discrimination positive... mais merci du conseil... Tu vois, quand on ne connait pas les gens, on ne juge pas...
Je voulais montrer que je n'exerce pas un métier si pourri que ça mais apparemment, tu ne sembles pas vouloir comprendre puisque tu as besoin de ces problèmes... Ce que je veux raconter de mon métier, je le fais sur mon blog... d'où la création de celui-ci... J'ai essayé de comprendre Anne et de l'encourager, où est le mal ? Mais comment se fait-il que ce ne soit pas elle qui réponde ??? Là, je ne comprends pas... es-tu son ange gardien ou as-tu crée toi même ce blog le fond de tes intentions... Alors, voilà, si tu ne veux plus me lire, ou si mes écrits t'ennuyent, et bien ne viens plus sur MON blog, décrivant MON merveilleux métier... que veux-tu que je te dise moi ... Si ça te perturbe tant que ça, ben faut plus venir hein mon p'tit gars... Des choses j'en ai vécues pas mal tu sais, mais toujours je me suis relevée et j'ai continué d'avancer... mais ça tu ne peux pas comprendre..et ce n'est pas grave...chacun ses choses hein... Si ça t'embête que quelqu'un s'en sorte sans ton aide, promis, je t'envoie tous les gens à problèmes que je connais... aurais-tu peur de ne plus avoir de travail ... ?
Bon allez, Adieu pauvre mec !

Écrit par : Dame Mimi | 12/07/2007

J'ai eu des profs aigris par le métier, ils m'ont l'aissé les pires souvenirs. J'ai aussi eu des profs extras qui m'ont donné le goût de l'école... et c'est grâce à eux que je me suis lancée sur ce chemin! (notamment mon prof de frçs par la suite MDS)
L'enseignement n'est pas un métier où tout est rose (comme dans tous les métiers). L'enseignement n'est pas un métier où on "glande" (comme on entend souvent).
L'enseignement, c'est un métier à part entière; un métier qu'on a choisi avec le coeur (comme tout autre métier), un métier qui va nous donner du baume au coeur (ou pas), un métier extraordinaire qui n'est pas fait pour certains... (qui critiquent sans connaître!)
Bien à toi. Co.

Écrit par : Corinne | 02/08/2007

Les commentaires sont fermés.